Sécurité en ligne: Outils de protection (2/3)

Notre dernier article vous présentait l’utilisation abusive des technologies de l’information faites par le gouvernement américain, en plus de vous donner des conseils pour vous en protéger. Cette semaine, nous poursuivons dans la même voie en vous initiant au routage en oignon et aux serveurs mandataires, deux technologies qui vous permettront de protéger votre anonymat en ligne. Contrôler ses informations personnelles est crucial pour conserver sa liberté de navigation. Nous poursuivons donc notre série d’article sur la sécurité en ligne en vous proposant des outils gratuits et faciles d’utilisation qui vous permettront d’adopter de saines habitudes de navigation.

TOR et le routage en oignon

En transformant le poste de travail de chaque utilisateur du réseau en un relais pour les données des autres utilisateurs, le routage en oignon permet aux utilisateurs de naviguer en toutes anonymat puisque même leur fournisseur d’accès Internet ne pourront identifier les paquets de données chiffrés qui transigent sur la connexion d’un utilisateur. Le routage en oignon fait ainsi transiter les échanges TCP du réseau à travers plusieurs serveurs relais de manière à neutraliser les analyses de trafic et à rendre le destinataire et la destination de chaque paquet de données impossible à identifier.

Transmission de données sur le réseau TOR
Transmission de données sur le réseau TOR

Le réseau de routage en onion le plus populaire est le réseau TOR, un acronyme qui signifie The Onion Router. En plus de permettre une navigation sécuritaire et anonyme, le TOR bundle, pemet de se connecter sur des sites Internet exclusivement accessibles aux utilisateurs du réseau TOR. Ces « hidden services » ont un URL du type http://kpvz7ki2v5agwt35.onion où le « .onion » sert à identifier les sites Internet exclusifs au réseau TOR.

Pour utiliser le réseau TOR, il suffit de télécharger et d’installer le TOR bundle au http://www.torproject.org/. Cette application inclut un utilitaire de connexion au réseau, une version modifiée du fureteur Mozilla Firefox et des extensions pour faciliter la navigation anonyme. Il est à noter que le réseau TOR supporte très mal le Javascript et autres langages dynamique, puisqu’ils peuvent compromettre l’identité des utilisateurs. De plus, la vitesse de connexion, limitée par la vitesse des relais utilisés, est considérablement réduite comparativement à une connexion haute vitesse standard.

Les serveurs mandataires

Un serveur mandataire, souvent appelé par son anglicisme « serveur proxy », est un serveur qui a pour fonction de relayer différentes requêtes vers leurs serveurs de destinations. Le principe ici est de configurer sa connexion Internet de manière à faire transiter ses données par un serveur intermédiaire qui brouilleront les analyses de trafic et autres techniques de traçage.

Pour utiliser un serveur mandataire en toute sécurité, Alice Media vous suggère Proxifier, une application permettant de configurer un serveur mandataire qui vous permettra de naviguer sur le Web anonymement. Proxifier peut être télécharger gratuitement au http://www.proxifier.com/. En plus de masquer votre identité en ligne, Proxifier vous permet de faire passer le flot de données destiné à vos applications Web à travers des serveurs mandataires, garantissant votre anonymat pour effectuer des téléchargements « peer-to-peer », pour envoyer des courriels ou partager du contenu en ligne.

Contrairement au TOR bundle qui identifie et choisi les relais qu’il utilisera, Proxifier ne fournit pas de listes de serveurs mandataires. L’utilisateur doit donc ajouter l’adresse IP et le port de son serveur mandataire dans la configuration de Proxifier. Plusieurs sites Internet proposes d’utiliser leurs serveurs mandataires sans frais tels que Hidemyass.com, InCloak ou le blog Elite Socks Proxy.

À l’heure où les entreprises rivalisent d’ingéniosité pour acquérir vos informations personnelles et vous offrir de la publicité ciblée, apprendre à naviguer anonymement est essentiel pour quiconque désire conserver un brin de vie privée sur la Toile. Utilisés correctement, le routage en oignon et les serveurs mandataires sont des techniques qui vous permettront de naviguer le Web anonymement et de manière plus sécuritaire.

La semaine prochaine, nous continuerons avec le troisième et dernier article de notre série sur la Sécurité en ligne en vous en expliquant comment le réseau Alice protège vos données et informations personnelles.

Source :

Site officiel du projet TOR
TOR pour les nuls
Le routage en onion
Site officiel de Proxifier
Article sur les serveurs mandataires du gouvernement français